Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Aïd al-Fitr 2013 : les vœux personnels du pape François aux musulmans

Rédigé par La Rédaction | Dimanche 4 Août 2013



Respect mutuel, une valeur sûre pour le dialogue interreligieux. C’est en son nom que le pape François s'est adressé aux musulmans du monde entier en cette fin du mois du Ramadan, le premier de son pontificat, afin de leur souhaiter une excellente fête de l'Aïd al-Fitr.

Un message traditionnel que le Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux se charge d'adresser tous les ans. Cette fois, le souverain pontife a lui-même envoyé ses vœux pour l'Aïd al-Fitr, ce qui s'était pas fait depuis 1991 du temps de Jean-Paul II. « Cette année, j'ai décidé de signer moi-même ce message traditionnel (...) comme expression d'estime et d'amitié envers tous les musulmans, spécialement envers leurs chefs religieux », fait savoir François.

Le thème choisi cette année : la promotion du respect mutuel à travers l'éducation. Il entend ainsi « souligner l’importance de l’éducation en fonction de la manière où nous nous comprenons les uns les autres sur la base du respect mutuel ».

« Ce que nous sommes appelés à respecter dans chaque personne, c’est tout d’abord sa vie, son intégrité physique, sa dignité avec les droits qui en découlent, sa réputation, son patrimoine, son identité ethnique et culturelle, ses idées et ses choix politiques. C’est pourquoi nous sommes appelés à penser, à parler et à écrire de manière respectueuse de l’autre, non seulement en sa présence, mais toujours et partout, en évitant la critique injustifiée ou diffamatoire », écrit-il.

Concernant l’éducation des jeunes musulmans et chrétiens, « nous devons encourager nos jeunes à penser et à parler de manière respectueuse des autres religions et de ceux qui les pratiquent en évitant de ridiculiser ou de dénigrer leurs convictions et leurs rites ».

« Le respect mutuel est fondamental dans toute relation humaine, spécialement entre ceux qui professent une croyance religieuse. Ce n’est qu’ainsi que peut croître une amitié durable et sincère », ajoute-t-il, soulignant plus loin « la nécessite de renforcer (la) coopération » entre chrétiens et musulmans et « l’espoir » que ces derniers soient « de véritables promoteurs du respect mutuel et de l’amitié, en particulier à travers l’éducation ».

Depuis le début de son pontificat en mars, le pape n'a eu de cesse de multiplier des gestes d'attention envers la communauté musulmane. Il est décidé à donner un nouvel élan au dialogue islamo-chrétien. Son message personnel lancé en cette fin du Ramadan renforce naturellement la sympathie des musulmans à son égard.

Lire aussi :
JMJ : le pape des pauvres acclamé par une jeunesse en ferveur
Le pape François appuie le dialogue avec l'islam
Le message du grand mufti de Bosnie au pape François
Mustapha Cherif : « De la relation islamo-chrétienne, dépend l’avenir du monde »
Vatican : les institutions musulmanes renouvellent leur appel au dialogue
Benoît XVI et les musulmans : huit ans de relations contrastées