Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

500 migrants périssent en mer : leurs passeurs mis en cause

Rédigé par La Rédaction | Mardi 16 Septembre 2014



Le naufrage d’une embarcation en mer Méditerranée a coûté la vie à 500 personnes, a indiqué lundi 15 septembre l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) qui a recueilli les témoignages de deux Palestiniens de Gaza, rescapés de ce drame.

Interrogés séparément, les deux jeunes hommes ont raconté être partis le 6 septembre de Damiette, en Égypte, avec environ 500 autres migrants. Des Syriens, Palestiniens, Égyptiens et Soudanais faisaient partie d’un voyage ayant pour destination le continent européen. Durant la traversée, les passeurs les ont forcés à changer plusieurs fois d'embarcation. Lorsque ces derniers leur ont demandé, mercredi 10 septembre d'aller sur un bateau plus petit, les passages se sont rebellés, rapporte les deux Palestiniens. Les passeurs, qui se trouvaient sur un autre bateau, ont alors embouti la poupe de l'embarcation des migrants, qui a coulé.

Les deux Palestiniens ont été recueillis un jour et demi plus tard en pleine mer ne devant leur survie qu'à une bouée pour l'un et à un gilet de sauvetage pour l'autre. « Neuf autres survivants ont été secourus par des navires grecs ou maltais, mais il semble que tous les autres aient péri », a précisé auprès de l'AFP Flavio Di Giacomo, porte-parole de l'OIM en Italie. Il s’agit du « naufrage le plus grave de ces dernières années », selon l’organisation qui dénonce un « homicide de masse » . Les autorités italiennes ont ouvert une enquête.

Le même jour, le porte-parole de la marine libyenne a annoncé la disparition en mer de plusieurs centaines de migrants après un naufrage au large de la Libye, dans la nuit de dimanche à lundi. Seulement 36 personnes, dont trois femmes, ont été secourues par la marine alors que « peut-être 200 personnes ou plus » étaient à bord du bateau.

Depuis juin, selon le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), plus de 2 200 personnes ont péri ou ont été portées disparues en tentant de franchir la Méditerranée.

Lire aussi :

Lampedusa : des dizaines de corps repêchés
Immigration : plus de 130 morts à Lampedusa