Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Zemmour condamné à 2 000 € pour provocation à la haine raciale

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 18 Février 2011



Le verdict est tombé. Le tribunal correctionnel de Paris a condamné, vendredi 18 février, Eric Zemmour à 2 000 euros d'amende avec sursis pour provocation à la haine raciale suite à ses propos controversés sur « les Noirs et les Arabes », désignés comme « des trafiquants » pour la plupart d’entre eux.

Eric Zemmour avait été cité en justice par SOS Racisme, la Licra, le Mrap, l'UEJF et J'accuse, pour des propos tenus le 6 mars 2010 sur Canal + ainsi que sur France Ô où il avait estimé que les employeurs « ont le droit » de refuser les Noirs et les Arabes.

Le procureur de la République Anne de Fontette avait requis à l'audience du 14 janvier une condamnation « de principe », mettant en avant « le crédit qui peut être accordé aux paroles » du prévenu, « un homme de médias, un polémiste reconnu, un trublion parfois ».

Eric Zemmour de son côté s'était défendu avec vigueur, en faisant citer une dizaine de témoins, parmi lesquels figuraient le député Claude Goasguen, le chroniqueur Eric Naulleau et Robert Ménard, l'ancien secrétaire général de Reporters sans frontières. Il a assuré ne pas être un « provocateur » mais un observateur fidèle de la réalité qui refuse le « politiquement correct ». Cet argumentaire n’a visiblement pas convaincu les juges.

Lire aussi :
Eric Zemmour devant les juges pour « discrimination raciale »
L’islamisation des Bleus
Le racisme explose en France, les préjugés aussi
Éric Zemmour, pourtant « raciste, homophobe et misogyne », ne sera pas licencié du Figaro
Eric Zemmour dans le collimateur des associations anti-racistes
Les Noirs et les Arabes dans le viseur d'Eric Zemmour : le dérapage en vidéo
La police prise en flagrant délit de « faciès »
« Dégage, sale Arabe » (vidéo)





Loading