Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Violences conjugales : Eric Raoult relaxé

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 21 Février 2013



Le tribunal correctionnel de Bobigny a relaxé, jeudi 21 février, Eric Raoult, le maire UMP du Raincy (Seine-Saint-Denis), jugé pour violences conjugales sur sa femme, dont il est séparé.

Le parquet avait requis, le 7 février, trois mois de prison avec sursis et 45 000 d’euros d’amende contre l’ex-ministre en guise d'« avertissement ». Celui-ci est accusé d’avoir giflé, bousculé et insulté son épouse à plusieurs reprises entre décembre 2011 et octobre 2012. Eric Raoult a démenti ces faits, évoquant simplement des insultes et des disputes.

Sa femme, après avoir porté plainte, avait décidé d’interrompre les poursuites judiciaires contre le maire. Cependant, la justice a préféré maintenir la procédure. Le parquet peut encore faire appel de la relaxe.

Lire aussi :
Violences conjugales : de la prison requise contre Eric Raoult