Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Violences après une manifestation contre l’indépendance du Kosovo

| Vendredi 22 Février 2008



Des manifestants ont incendié l'ambassade des Etats-Unis à Belgrade, où un corps carbonisé a été découvert lors de violences qui ont suivi jeudi soir un grand rassemblement réunissant quelque 200.000 Serbes hostiles à l'indépendance du Kosovo.

Un corps carbonisé, qui n'est pas celui d'un employé de la mission diplomatique, a été trouvé dans la partie de l'ambassade incendiée, a annoncé une porte-parole de l'ambassade américaine.

Les Etats-Unis ont officiellement protesté auprès de Belgrade et appelé les autorités serbes à renforcer la sécurité autour de l'ambassade.

D'autres violences ont éclaté aux abords des ambassades de pays occidentaux qui ont reconnu l'indépendance du Kosovo.

Au total, les violences ont fait plus de 90 blessés, dont au moins 32 policiers. Le calme était revenu en fin de soirée.

A New York, l'ambassadeur des Etats-Unis à l'ONU, Zalmay Khalilzad, s'est dit "indigné" par cette attaque et a annoncé qu'il demanderait au Conseil de sécurité une déclaration la condamnant.

Quelques heures plus tôt, quelque 200.000 personnes, selon la police, s'étaient rassemblées dans le centre de Belgrade, aux abords du Parlement, pour protester contre l'indépendance du Kosovo, considéré par les Serbes comme le berceau de leur histoire.

La province serbe peuplée en majorité d'Albanais a proclamé dimanche son indépendance, reconnue désormais par 17 pays.

Les protestataires brandissaient le drapeau serbe, mais aussi des drapeaux de l'Espagne et de la Roumanie, deux membres de l'UE qui refusent de reconnaître le nouvel Etat.

Le grand absent était le président serbe Boris Tadic, en visite en Roumanie, d'où il a lancé un appel au calme, demandant "l'arrêt immédiat des violences".





Loading