Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Uribe fait une nouvelle proposition

| Vendredi 3 Août 2007



Jeudi, le président Alvaro Uribe a proposé aux Forces armées révolutionnaires de Colombie un "sanctuaire" en vue de pourparlers de paix d'une durée de trois mois à condition que les guérilleros relâchent préalablement leurs otages.

Les discussions entre le chef de l'Etat colombien, tenant d'une ligne dure, et la plus vieille rébellion marxiste d'Amérique latine butent sur l'exigence des Farc d'obtenir une zone démilitarisée avant toute négociation sur la libération des otages, dont la Franco-Colombienne Ingrid Betancourt.

Cette proposition a été faite après une rencontre entre Uribe et un enseignant colombien qui a sillonné tout le pays pour protester contre la séquestration depuis une décennie de son fils par les Farc.

Les analystes doutent que cette proposition incite les Farc à libérer des otages qui constituent pour eux une précieuse monnaie d'échange avant tout accord politique




Loading