Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Une course de solidarité à Alger après l’agression d’une joggeuse pendant Ramadan

Rédigé par Lina Farelli | Lundi 11 Juin 2018



Une course de solidarité à Alger après l’agression d’une joggeuse pendant Ramadan
Ils étaient plusieurs centaines à participer à une course de solidarité à Alger, samedi 9 juin, pour soutenir la jeune Ryma, victime d’une agression physique et verbale pour avoir fait du jogging peu avant l'heure de rupture du jeûne.

Quelques jours plus tôt, le visage en pleurs, Ryma racontait dans une vidéo qui a depuis fait le tour de la Toile en Algérie l’agression dont elle a été victime. « Parce que là je suis sortie faire mon footing comme d’habitude, une heure avant le maghreb, un jeune est passé à côté de moi, m’a frappée de façon violente et il m’a grondée en m’insultant et me disant : "Ta place est à la cuisine." (…) Je n’ai pas compris si c’était interdit. D’aussi longtemps que je m’en souvienne, je fais du sport seule. Je fais une séance de footing seule. »

Dans sa vidéo, Ryma a aussi soulevé les réactions des gendarmes qui n’ont pas retenu sa plainte, donnant ainsi raison à l’agresseur.

Pour les citoyens et les citoyennes d’Alger, l’agression dont Ryma était victime était celle de trop. Face aux comportements d'hommes qui ne voient en une femme qu’un objet et non un être à part entière, de nombreux Algerois-e-s, tous âges confondus, ont répondu présents à cette course de solidarité afin de dire que les femmes aussi ont le droit d’occuper librement l'espace public et donc d’effectuer des exercices sportifs en plein air. Une course importante aussi pour protester contre les violences faites aux femmes.

Le rendez-vous était donné à 18 h sur la Promenade des Sablettes, immortalisé par le HuffPost Algérie. La même course de solidarité a été organisée à Constantine en fin d'après-midi du samedi 9 juin.