Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Une cinquantaine de tombes militaires musulmanes profanées

| Vendredi 20 Avril 2007



Des inscriptions nazies et des croix gammées ont été peintes sur une cinquantaine de tombes d'un cimetière militaire situé près d'Arras, dans le Pas-de-Calais, apprend-on de source judiciaire.

Cet acte a suscité de vives protestations, à trois jours du premier tour de l'élection présidentielle.

Les tombes profanées sont toutes dans le carré musulman du cimetière de Notre-Dame de Lorette, à Ablain Saint-Nazaire, un des plus importants cimetières militaires de la Première Guerre mondiale. Aucune tombe n'a été détruite, a précisé un enquêteur.

Le président Jacques Chirac a demandé au ministère de l'Intérieur de faire "toute la lumière sur cet acte odieux".

"Ce geste inqualifiable blesse les consciences, insulte la mémoire et déshonore ses auteurs", dit-il dans un communiqué. "Cette profanation est d'autant plus choquante qu'elle touche les tombes de combattants qui ont donné leur vie pour la France."

Le Premier ministre, Dominique de Villepin, a réaffirmé pour sa part "la détermination sans faille du gouvernement à appréhender les auteurs de tels actes, à lutter sans relâche contre toutes les formes de rejet et de discrimination".

Le ministre délégué aux Anciens combattants, Hamlaoui Mekachera a condamné "une atteinte à l'honneur de la France et à l'honneur du monde combattant".

"Le caractère raciste de cet événement est inadmissible et contraire aux valeurs les plus essentielles de la France", a jugé cet ancien officier d'infanterie, qui préside par ailleurs le Conseil national des Français musulmans.

Dalil Boubakeur, président du Conseil français du culte musulman (CFCM), a fait part de sa "consternation" et de sa "profonde indignation".

"Cet acte lâche et abject visant à souiller la mémoire des soldats musulmans morts pour la France sur les champs de batailles de la Première Guerre mondiale est aussi une attaque contre les valeurs de notre République, une et indivisible", dit-il dans un communiqué.

Le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (Mrap) a dénoncé un "acte révoltant et répugnant".

La découverte de ces inscriptions à Ablain Saint-Nazaire, jeudi matin, fait suite à une autre profanation, d'une cinquantaine de tombes juives dans un cimetière de Lille, au début du mois.




Loading