Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Un marchand de sommeil condamné

| Vendredi 15 Février 2008



Vendredi, le tribunal correctionnel de Nice a condamné à 30 mois de prison dont 15 mois ferme un marchand de sommeil. Il a été reconnu coupable d'avoir hébergé dans des conditions indécentes des familles dans le besoin.

Pour arrondir sa retraite de mécanicien, Michel Delhaye, 63 ans, avait divisé six appartements tenant plus de garages en 33 lots loués entre 360 et 640 euros par mois à des gens modestes.

Des taudis d'environ sept mètres carrés, sans aération, sans ouverture, avec parfois des sanitaires jouxtant un évier et un lit, situés dans une rue sans âme du centre de Nice.

Cette petite affaire lui rapportait en moyenne 10.000 euros de loyers mensuels.

"C'est du Hugo ou du Zola, à cette différence près que nous sommes au XXIe siècle", a déclaré un avocat de la partie civile, faisant remarquer que M. Delhaye vivait dans une villa cossue du pays grassois de 250 m² avec piscine et jacuzzi.




Loading