Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Un lycéen en grève de la faim

| Lundi 19 Février 2007



Depuis le 12 février, un lycéen de 16 ans observe une grève de la faim devant son lycée à Châteauroux (Indre) pour protester contre l'expulsion de Senjur Demirali, un camarade du même établissement d'origine macédonienne, âgé de 19 ans. Adyl Abdelhafidi a installé sa tente devant les portes du lycée polyvalent Blaise-Pascal.

Senjur Demirali vit chez son frère en France depuis février 2005. Il termine au lycée un CAP d'électrotechnique. Une fois son diplôme obtenu, il devra repartir en Macédoine. Ce que refuse Adyl Abdelhafidi.

"Senjur a trouvé refuge dans notre pays après avoir été défiguré dans son pays parce qu'il appartenait à une minorité Rom. Son père est handicapé depuis qu'il a été sauvagement agressé par une milice albanaise en 2000", explique le jeune homme qui se dit prêt à "aller jusqu'au bout car il s'est préparé pour ça mentalement". Selon lui, "laisser repartir Senjur reviendrait à le faire condamner à mort".

Près de 90 enseignants ont signé une pétition pour soutenir Senjur Demirali mais ils ne cautionnent pas l'action d'Adyl Abdelhafidi.

Ce dernier est soutenu dans son action par d'autres lycéens et des parents qui se succèdent à ses côtés. Deux défilés ont rassemblé tour à tour la semaine dernière 800, puis 200 manifestants. La préfecture de l'Indre précise que "le lycéen macédonien bénéficie déjà d'une autorisation exceptionnelle et provisoire de séjour et qu'il devra retourner en Macédoine en juin 2007".




Loading