Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Un jeu vidéo sur le conflit au Proche-Orient

| Mardi 27 Novembre 2007



Alors que s'ouvre la conférence de Paix à Annapolis, aux Etats-Unis, des milliers d'Israéliens et de Palestiniens vont pouvoir se glisser virtuellement dans la peau de leurs dirigeants et déterminer le sort du Proche-Orient grâce à un nouveau jeu vidéo.

Mardi, le Centre Pérès pour la paix distribuera 100.000 exemplaires de "PeaceMaker" ("conciliateur") aux Israéliens et Palestiniens.

Les joueurs doivent choisir d'incarner le dirigeant palestinien ou israélien. Ils doivent faire face à des attentats-suicides palestiniens, des attaques israéliennes en Cisjordanie et dans la Bande de Gaza, aux extrémistes des deux bords et à une détérioration de la situation humanitaire dans les camps de réfugiés palestiniens.

Pour réussir dans le jeu, il faut se montrer "pragmatique" et comprendre l'autre camp, explique Ron Pundak, directeur du Centre Pérès pour la paix. En tant que dirigeant israélien, il est possible de bombarder des cibles palestiniennes après chaque attentat tandis que le dirigeant palestinien peut ignorer les demandes israéliennes l'exhortant à arrêter les militants avant qu'ils ne lancent des attaques. Mais ce genre de tactique n'est pas payante dans "PeaceMaker".

Conçu par la société américaine ImpactGames, le jeu sera distribué en Israël et dans les territoires palestiniens en supplément de journaux en hébreu et en arabe.

Un exemplaire du jeu sera envoyé à Ehoud Olmert et à Mahmoud Abbas à leur retour d'Annapolis, précise M. Pundak, qui espère que Palestiniens et Israéliens tenteront, au moins dans le jeu, de se mettre à la place de l'autre.





Loading