Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Un an après le blocus, le Qatar attaque les Emirats arabes unis en justice

Rédigé par Benjamin Andria | Mardi 12 Juin 2018



Un an après le blocus, le Qatar attaque les Emirats arabes unis en justice
Un an après la mise en œuvre d’un blocus régional contre le Qatar, l’émirat a annoncé, lundi 11 juin, avoir saisi la Cour internationale de justice (CIJ), l'organe judiciaire de l'ONU siégeant à La Haye, contre les Emirats arabes unis en raison de « violations des droits de l'Homme » liées, selon lui, à une « discrimination contre le Qatar et ses citoyens ».

Outre les Emirats arabes unis, l'Arabie saoudite, le Bahreïn et l'Egypte sont de ceux qui ont rompu toute relation avec le Qatar sur fond d'accusations de « financement au terrorisme » que les Qataris n'ont eu de cesse de démentir. Le blocus a généré, entre autres, l’expulsion de centaines Qataris des pays voisins.

Le Qatar s'en prend aujourd'hui en particulier aux Emirats arabes unis dont les actions ont eu « un effet dévastateur sur les droits de l'Homme de Qataris et de résidents du Qatar » qui ont fait l'objet de « mesures de discrimination ». Les Émirats arabes unis – comme le Qatar – sont signataires de la Convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale (CERD), ce qui n’est pas le cas de l'Arabie saoudite, du Bahreïn et de l'Egypte.

Lire aussi :
Le droit au Hajj garanti aux ressortissants du Qatar, interdits en Arabie Saoudite
François Burgat : « Le Qatar paye son soutien au mainstream oppositionnel dans la région »