Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Tunisie: manifestations pro-Saddam

| Jeudi 4 Janvier 2007



Plusieurs manifestations hostiles à l'exécution de Saddam Hussein ont eu lieu mardi et mercredi à Tunis, à l'initiative de syndicats, du barreau et de partis d'opposition.

Mercredi, le conseil de l'ordre des avocats tunisiens a dénoncé "un procès inique" entaché de "violations flagrantes des conventions internationales".

Selon l'un des avocats de Saddam Hussein, Me Ahmed Seddik, "les règles juridiques les plus élémentaires n'ont pas été respectées" dans le procès du président déchu.

Déplorant les conditions et les pressions exercées, selon lui, sur les avocats de la défense, il a qualifié le tribunal qui a jugé l'ancien Raïs comme étant "dénué de toute légitimité", en se référant au témoignage de l'organisation américaine des droits de l'Homme, Human Rights Watch.

Il a, par ailleurs, fait état de "traces d'agressions" relevées sur le visage de l'ex-président après sa pendaison.

Mercredi soir, un rassemblement a eu lieu au siège du Parti démocratique progressiste (PDP), une formation de l'opposition légale.

La veille, plusieurs centaines de personnes avaient manifesté devant le siège de l'Union générale tunisienne du travail (UGTT) pour protester contre l'exécution de l'ancien président irakien.

Brandissant de portraits de Saddam Hussein, les manifestants scandaient des slogans anti-américains.

Dans un communiqué, la centrale syndicale prédit que cet "assassinat politique ne fera qu'exacerber la violence" en Irak.




Loading