Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Trafigura indemnisera la Côte d'Ivoire

| Mercredi 14 Février 2007



Mardi, Trafigura, négociant en produits pétroliers basé aux Pays-Bas, a annoncé qu'il verserait 100 milliards de francs CFA (198 millions de dollars) dans le cadre d'un accord avec la Côte d'Ivoire après le déversement dans ce pays de produits toxiques par un bateau affrété par Trafigura.

Cette somme servira en grande partie à rembourser les frais de dépollution et les soins aux milliers de personnes affectées par ces produits.

"Nous avons pensé qu'il était de notre devoir de proposer un règlement juste et équitable pour les regrettables conséquences de ces événements", a déclaré Roald Goethe, représentant de Trafigura, au cours d'une cérémonie au palais présidentiel pour la signature de l'accord.

La compagnie souligne dans une déclaration que ni Trafigura, ni le gouvernement de Côte d'Ivoire n'acceptent de responsabilité dans les événements d'août.

Le président Laurent Gbagbo, qui a assisté à la cérémonie, a indiqué qu'une partie de l'argent serait utilisé pour indemniser les victimes et il a souhaité qu'une liste définitive recensant l'ensemble des personnes affectées par les émanations des boues toxiques soit établie.

Ce mois-ci, les tribunaux britanniques ont jugé recevable une action intentée contre Trafigura par le cabinet Leigh Day & Co qui réclame une indemnisation pour entre 4.000 et 5.000 personnes dont la santé a selon lui été affectée par la pollution.

Martyn Day, l'un des avocats du cabinet, a indiqué à Reuters que cette procédure civile se poursuivrait tant que les victimes n'auraient pas été indemnisées pour l'intégralité de leur préjudice.

Trafigura a dit qu'il financerait un audit indépendant à Abidjan afin d'évaluer le rôle des parties impliquées et l'impact de la pollution sur la population.

Les émanations des boues toxiques déversées en août dernier dans des décharges de la région d'Abidjan ont causé la mort d'au moins 10 personnes.




Loading