Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Toulouse veut freiner le développement de « commerces communautaires » halal

Rédigé par Saphirnews | Mardi 20 Février 2018



Toulouse veut freiner le développement de « commerces communautaires » halal
« Soutenir la diversité du commerce de proximité » pour freiner le développement des « commerces communautaires », c’est le nouvel objectif que s’est fixée la municipalité de Toulouse dans plusieurs quartiers de la ville.

Parce que « les commerces communautaristes ne sont pas (sa) tasse de thé », Jean-Jacques Bolzan, adjoint au maire de Toulouse chargé du commerce, a étendu l’opération « Commerce avenir » à des quartiers en cours de réaménagement.

Le dispositif, explique La Dépêche, permet à la ville de racheter les locaux commerciaux en de son droit de préemption lorsqu'un commerce met la clé sous la porte. Une fois rénovés, les locaux sont proposés à la location à des commerçants après un appel d’offre qui favorisera certains projets plutôt que d’autres. Seront écartés par la ville les nouveaux projets de restaurants type kebabs et de boucheries halal au nom de « la diversité ».

« À plus long terme, la mairie souhaite que les commerçants puissent acheter les murs », indique-t-elle, qui s’appuie sur la loi en faveur des PME d'août 2005 qui « donne aux communes de nouvelles dispositions réglementaires pour les aider à préserver leur diversité commerciale ».

Lire aussi :
Colombes : l’épicerie halal jugée « communautariste » expulsée de ses locaux