Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Tony Blair va enseigner «la foi et la mondialisation» à Yale

| Samedi 8 Mars 2008



L'ancien premier ministre britannique Tony Blair va enseigner à Yale, une des universités les plus prestigieuses des États-Unis, a annoncé un communiqué vendredi.

M. Blair, qui a démissionné de son poste l'an dernier après 10 ans au pouvoir, donnera un cours sur «la foi et la mondialisation» en tant que «compagnon de Howland», précise un communiqué sur le site de l'université. Son enseignement sera basé sur le travail de la «Fondation de la foi» qu'il s'apprête à lancer cette année.

Les «compagnons de Howland» existent à Yale depuis 1915 et consistent à inviter «un citoyen de quelque pays que ce soit en raison de ses mérites dans les domaines de la littérature, de l'art ou de la science du gouvernement».

«La nomination de M. Blair constitue une formidable occasion pour nos étudiants et notre communauté», a déclaré le président de Yale Richard Levin dans un communiqué.

«Alors que le monde devient de plus en plus interdépendant, il essentiel d'explorer les moyens de diriger les valeurs religieuses vers la réconciliation plutôt que vers la polarisation», ajoute M. Levin.

«M. Blair a montré un talent de politicien remarquable dans ces domaines, et est tout spécialement qualifié pour exposer ses points de vue». Nous sommes honorés qu'il prévoie de rejoindre la communauté de Yale», poursuit-il.

Selon les médias britanniques, M. Blair continuera à exercer ses fonctions d'envoyé spécial pour le Quartet pour la paix au Proche-Orient, qui lui prend environ 10 jours par mois.

Parmi les anciens «compagnons» de Yale figurent le compositeur britannique Ralph Vaughan Williams (1872-1956), le journaliste britannique Alistair Cooke (1946-2004) et l'ancien premier ministre indien Indira Gandhi (1917-1984).





Loading