Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Tombes musulmanes profanées : du sursis pour l'accusé

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 4 Janvier 2012



Un ancien militaire, jugé pour avoir profané des tombes musulmanes avec des morceaux de porc en janvier 2011 au cimetière de Castres, dans le sud-ouest de la France, a été condamné mercredi 4 janvier à trois mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de la ville.

L'accusé, un membre du Front national âgé de 48 ans et retraité de l'armée depuis une dizaine d'années, a assuré au procès que son geste visait seulement les radicaux musulmans et il a présenté ses excuses aux familles des défunts. Pendant l'instruction, il s'était d'abord décrit comme « un résistant face à l'invasion arabo-musulmane ».

L’homme devra verser 1 000 euros de dommages et intérêts aux familles de deux victimes, ainsi qu'un euro de dommages et intérêts à la famille d'une troisième victime et un euro symbolique pour des associations antiracistes et le Conseil français du culte musulman (CFCM), parties civiles dans cette affaire.

Lire aussi :
Exhumations à Nice : les tombes musulmanes sous surveillance de la mairie
Toulouse : le profanateur de tombes devant le tribunal




Loading