Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Tchad: une libération imminente

| Vendredi 9 Novembre 2007



Les trois membres d'équipage espagnols et le pilote belge détenus au Tchad pour complicité dans l'affaire de l'Arche de Zoé vont être relâchés vendredi, annonce un diplomate espagnol.

Le consul honoraire d'Espagne au Tchad, Javier Nart, a déclaré à la radio publique espagnole qu'il se rendrait à N'Djamena avec le secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères Bernardino Leon pour y récupérer les quatre Européens après leur libération par les autorités tchadiennes.

"Nous nous rendons à N'Djamena pour y récupérer les Espagnols (...), l'équipage de l'appareil qui sera libéré aujourd'hui à 14h00. Nous sommes heureux après beaucoup d'efforts", a-t-il déclaré.

La décision de relâcher l'équipage espagnol de l'avion qui devait ramener les enfants en France fait suite à des déclarations du président de l'Arche de Zoé, Eric Breteau, dédouanant les trois hommes de toute implication dans les efforts de l'association, selon les médias espagnols.

Le pilote belge, Jacques Wilmart, qui est âgé de 74 ans, a été victime d'un malaise jeudi soir et transféré à la base militaire française de N'Djamena pour y être examiné, a déclaré son avocat Jean-Bernard Padaré.




Loading