Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Syrie : la résolution à l'ONU rejetée, la Tunisie expulse l'ambassadeur syrien

Rédigé par La Rédaction | Dimanche 5 Février 2012



La résolution condamnant la répression en Syrie, présentée au Conseil de sécurité de l'ONU samedi 4 février, a été rejetée par la Chine et la Russie, qui ont opposé leur veto au projet.

Pourtant, le nouveau texte avait été édulcoré, toute mention au départ du pouvoir de Bachar el-Assad et aux sanctions économiques envers le pays ayant été retirées. Ce rejet a suscité la colère des Etats arabes, à l’origine de la résolution proposée au lendemain du massacre de Homs, épicentre de la contestation syrienne. Des bombardements dans la ville ont provoqué la mort de plus de 230 civils.

« Les autorités syriennes ont franchi un pas supplémentaire dans la sauvagerie. Le massacre de Homs est un crime contre l’humanité, ses auteurs devront en répondre », a déclaré le ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé.

Pour sa part, la Tunisie, par la voix de Premier ministre tunisien Hamadi Jebali, appelle tous les pays à expulser les ambassadeurs syriens. « Le peuple syrien attend des actes (...) La moindre des choses est de couper l'ensemble des relations avec le régime syrien. (...) Nous devons expulser les ambassadeurs syriens des pays arabes et de tous les autres », a déclaré M. Jebali à la Conférence sur la sécurité de Munich, au lendemain de l'annonce par Tunis de l'expulsion prochaine du représentant syrien en Tunisie.

Lire aussi :
Moscou ne veut pas d'une intervention militaire contre la Syrie
Syrie : un ex-observateur de la Ligue arabe dénonce « une vaste farce »