Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Moscou ne veut pas d'une intervention militaire contre la Syrie

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 1 Février 2012



Le Conseil de sécurité de l’ONU examine une proposition de résolution sur la sortie de crise en Syrie depuis mardi 31 janvier. Une résolution appuyée par la Ligue arabe qui appelle à mettre fin à la « machine à tuer » syrienne. Cependant, la Russie a déjà prévenu qu’elle opposerait son droit de veto si la résolution ne rejetait pas explicitement l'hypothèse d'une intervention militaire en Syrie.

La résolution à l’étude, qui s’inspire du plan de la Ligue arabe, a été préparée par la France et la Grande-Bretagne. Elle propose la mise à l’écart de Bachar al-Assad et la création d’un gouvernement d’union nationale. Le Premier ministre qatari a déjà déclaré vouloir éviter un scénario à la libyenne, préconisant plutôt des « pressions économiques » sur le régime.

En octobre dernier, la Russie et la Chine avaient déjà bloqué une tentative d’adoption d’une résolution sur la Syrie au Conseil de sécurité. La Russie entretient des liens étroits avec la Syrie, qui offre à l’ancienne puissance soviétique une base navale à Tartous sur la Méditerranée.

Lire aussi :
Syrie : un ex-observateur de la Ligue arabe dénonce « une vaste farce »
Syrie : le dossier bientôt à l'ONU ?
Syrie: les observateurs de la Ligue arabe en mission sous haute tension




Loading












Recevez le meilleur de l'actu