Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Syrie : deux journalistes français disparus

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 7 Juin 2013



Europe 1 a confirmé, vendredi 7 juin, être sans nouvelles de Didier François, grand reporter au sein de la rédaction de la station, et d’Edouard Elias, un jeune photographe. Les deux hommes faisaient route vers Alep, en Syrie, en compagnie de leur guide et d'un chauffeur. Ils avaient rejoint la frontière turco-syrienne, mercredi 6 juin, en fin de soirée.

Le dernier contact qu'Europe 1 a eu avec Didier François remonte à jeudi matin, vers 11 heures, alors qu'il prenait la route d'Alep. La station a indiqué également « être en contact permanent avec les autorités françaises qui mettent tout en œuvre pour obtenir plus d’informations ».

François Hollande, en voyage au Japon, a demandé, vendredi, leur libération immédiate. « Le contact a en effet été perdu avec ces deux journalistes sans qu'on en connaisse encore exactement les conditions », a déclaré le président français lors d'une conférence de presse à Tokyo. « Je demande que ces journalistes soient immédiatement libérés car ils ne sont pas représentants de quelque Etat que ce soit », a-t-il insisté, laissant sous-entendre un kidnapping.

Didier François, 53 ans, est un journaliste expérimenté, spécialisé dans le traitement des conflits armés. Avant d’intégrer Europe 1, en 2007, il a travaillé pour l’ancien quotidien Le Matin de Paris puis pour Libération.

Edouard Elias est un jeune photographe de 22 ans qui travaille pour Getty Images et l’agence Haytam Pictures, dont les photos ont été publiées notamment par le New York Times. Il a été mandaté par Europe 1 pour couvrir un sujet en Syrie.
Depuis le début de la révolte en 2011, 24 journalistes dont quatre Français, ont trouvé la mort en couvrant ce conflit.

Lire aussi :
Syrie : les journalistes blessés rapatriés
Syrie : le massacre continue, deux journalistes occidentaux tués




Loading