Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Sommet UE-Afrique: ils refusent la présence du président zimbabwéen

| Vendredi 19 Octobre 2007



Jeudi, la Suède et la Finlande ont rejoint la Grande-Bretagne pour refuser la présence du président zimbabwéen Robert Mugabe au sommet UE-Afrique qui se déroulera les 8 et 9 décembre prochain à Lisbonne.

Gordon Brown, Premier ministre britannique, a réitéré sa position lors du premier jour du Conseil européen qui s'est ouvert dans la capitale portugaise, position qui a jusqu'à présent fait échouer toute tentative d'organiser un tel sommet.

"Ce qui est arrivé au Zimbabwe est une tragédie et nous ne pouvons pas renforcer le président Mugabe en étant présent à la même conférence que lui", a-t-il déclaré à la presse.

Mugabe a été accusé de fraude électorale, de violations des droits de l'homme et de mauvaise gestion économique après avoir fait saisir les terres exploitées par les anciens colons blancs.

L'inflation annuelle s'élève dans son pays à 6.600% et le taux de pauvreté atteint désormais 80%.

Mais Mugabe, qui est actuellement soumis à une interdiction d'entrée dans l'UE qui serait levée le temps du sommet UE-Afrique, est soutenu par les pays africains, qui menacent de boycotter la réunion s'il n'est pas convié.




Loading