Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Sénégal: des pèlerins musulmans à Touba

| Jeudi 8 Mars 2007



Jeudi, un million de pèlerins musulmans ont afflué dans la ville de Touba, "Mecque africaine" située dans le nord-est du Sénégal, pour rendre hommage à Cheikh Ahmadou Bamba, fondateur de la puissante confrérie soufie des Mourides.

Le "Grand Magal" - ou "grand pèlerinage" en wolof - commémore chaque année le départ en exil au Gabon en 1895 de Bamba, dont la France craignait l'influence grandissante.

"C'est un jour extraordinaire. Les gens viennent de toute l'Afrique et du monde entier", a noté Abdoulaye Gueye, 39 ans, venu pour sa part de Ziguinchor. "Ce qui se passe à La Mecque, le prophète Touba l'a recréé ici. C'est la même chose."

Des milliers de pèlerins attendaient jeudi sous un soleil de plomb de pouvoir entrer la Grande mosquée de Touba, inaugurée en 1963, et dont le minaret culmine à 87 mètres.

Fondée par Cheikh Ahmadou Bamba en 1887, la ville de Touba forme aujourd'hui avec la localité voisine de Mbacké la deuxième plus grande agglomération du Sénégal après Dakar. C'est une ville sainte gérée par des religieux, où l'alcool et le tabac sont interdits.

Cheikh Ahmadou Bamba prônait l'orthodoxie envers le Coran et les enseignements du Prophète Mohamed et préconisait une morale du travail comme moyen d'atteindre le paradis.

Ce précepte a contribué à la solide implantation économique et financière des Mourides.