Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Sarkozy préfère un 'excès de caricature'

| Mercredi 7 Février 2007



Mercredi matin, l'un des avocats de "Charlie Hebdo" a lu devant le tribunal correctionnel de Paris une lettre de Nicolas Sarkozy dans laquelle le candidat UMP à la présidentielle dit préférer "un excès de caricature à une absence de caricature".

Dans ce courrier lu par Me Georges Kiejman, M. Sarkozy, qui s'est dit "souvent cible privilégiée" de l'hebdomadaire satirique, explique accepter la caricature "au nom de la liberté de sourire de tout".

Poursuivi par la Grande mosquée de Paris et l'Union des organisations islamiques de France (UOIF) pour la publication de dessins jugés injurieux envers Mohammed, l'hebdomadaire est jugé pour "injures publiques envers un groupe de personnes en raison de leur appartenance à une religion" devant la 17e chambre correctionnelle.