Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Royaume-Uni : une ministre démissionne après des rencontres secrètes avec des dirigeants israéliens

Rédigé par Benjamin Andria | Jeudi 9 Novembre 2017



Priti Patel, la secrétaire d’Etat chargée du Développement international, a dû démissionner, mercredi 8 novembre, après avoir rencontré en secret des dirigeants israéliens parmi lesquels le Premier ministre Benjamin Netanyahou.
Priti Patel, la secrétaire d’Etat chargée du Développement international, a dû démissionner, mercredi 8 novembre, après avoir rencontré en secret des dirigeants israéliens parmi lesquels le Premier ministre Benjamin Netanyahou.
Un membre du gouvernement n’a pas à rencontrer des dirigeants étrangers en secret. Au Royaume-Uni, Priti Patel en a fait les frais. La secrétaire d’Etat chargée du Développement international a dû démissionner, mercredi 8 novembre, après avoir rencontré, pendant ses vacances estivales en Israël, des dirigeants de l’Etat hébreu parmi lesquels le Premier ministre Benjamin Netanyahou.

Ces rencontres, qui empiètent sur un domaine ne relevant pas de sa compétence ministérielle, constitue une infraction au protocole diplomatique d’autant que la Première ministre britannique Theresa May n’en avait pas été informée.

Selon The Sun, la secrétaire d’Etat a également omis de signaler des rencontres avec le directeur général du ministère israélien des Affaires étrangères, Yuval Rotem, à New York, et avec le ministre israélien de la Sécurité publique, Gilad Erdan, à Londres

Priti Patel a présenté ses excuses, lundi 6 novembre, à Theresa May pour ne pas l'avoir informée de ses initiatives. « Le Royaume-uni et Israël sont des alliés proches et il est juste que nous travaillions étroitement ensemble. Mais cela doit être fait de manière formelle, à travers les canaux officiels », a fait savoir la Première ministre.

Cette démission intervient après celui du ministre de la Défense Michael Fallon, empêtré dans une affaire de harcèlement sexuel sur une journaliste en 2002. Un nouveau coup dur pour Theresa May, qui doit gérer la délicate sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.





Loading










Votre agenda