Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Roumanie : le projet de grande mosquée de Bucarest au placard

Rédigé par Lina Farelli | Jeudi 19 Juillet 2018



Roumanie : le projet de grande mosquée de Bucarest au placard
Elle aurait pu être la plus grande mosquée du sud-est de l’Europe, mais l'autorité musulmane roumaine en a décidé autrement. Le projet de la grande mosquée phare à Bucarest a été annulé en raison du coût trop élevé de la construction de l'édifice selon le mufti roumain.

Tout était prêt depuis quelques années sur le plan administratif. En juin 2015, le Premier ministre roumain de l’époque, Victor Ponta, a signé un accord avec le gouvernement turc pour la construction d'une grande mosquée dans la capitale roumaine. Le projet aurait dû être lancé en 2017 et, selon le plan et la maquette publiés par la Fondation turque Diyanet en juin 2017, la mosquée afficherait une capacité d’accueil de 1 500 personnes et inclurait une bibliothèque, une école d’enseignement coranique et des infrastructures ludiques.

Teodor Baconschi, ancien ministre des Affaires étrangères, avait estimé le coût total du projet à 3 millions d’euros. « Les coûts étaient beaucoup plus élevés que le budget actuel de notre institution et que la communauté musulmane peut actuellement se permettre », a expliqué le mufti roumain Iusuf Murat pour justifier l’annulation du projet. Il a également déposé une demande au ministère de la Culture pour restituer les biens assignés à la mosquée qui ne sera finalement pas construite.

Alors que le projet de construction a été rendu public, des protestations s'étaient déjà élevées parmi les militants anti-islam en Roumanie au nom de la préservation du patrimoine orthodoxe du pays. Le mufti a toutefois insisté sur le fait que cette annulation n’est aucunement liée aux mouvements de contestation.