Connectez-vous S'inscrire
Rss
YouTube
Instagram
Google+
Twitter
Facebook
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité







Sur le vif

Rice réunit dirigeants israélien et palestinien

| Lundi 19 Février 2007



Lundi, la secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice réunit à Jérusalem Ehud Olmert et Mahmoud Abbas pour tenter de débloquer les négociations de paix, sur fond de désaccords à propos du gouvernement palestinien d'union incluant le Hamas.

Pour préparer cette réunion, qui doit s'ouvrir à 10H00 (08H00 GMT) dans un grand hôtel de Jérusalem, Mme Rice s'est entretenue séparément dimanche avec M. Abbas et Olmert, respectivement à Ramallah et à Jérusalem.

"J'espère que cette réunion entre nous trois offrira une opportunité pour examiner la situation actuelle, réitérer notre engagement envers les accords déjà existants mais aussi pour explorer les horizons politique et diplomatique", a dit Mme Rice au début de ses discussions avec M. Abbas.

Mme Rice souhaite que la réunion aborde "les contours" du futur Etat palestinien censé couronner les négociations sur le statut final des territoires occupés portant sur des dossiers aussi épineux que les frontières, le sort de Jérusalem, les réfugiés et les colonies juives.

Mme Rice "a affirmé au président qu'elle avait des propositions et des mécanismes pour relancer le processus de paix et les négociations sur le statut final et qu'elle les exposerait lors de la réunion tripartite", selon un collaborateur de M. Abbas, Mohammad Dahlane.

La presse israélienne s'est montrée très pessimiste sur les chances de succès de la réunion, le quotidien Maariv évoquant un "sommet du désespoir".

De profondes divergences sur la politique à suivre envers le gouvernement palestinien d'union, incluant le Hamas, risquent de peser lourd sur l'issue de la réunion. Ce gouvernement est le fruit d'un accord signé le 8 février à la Mecque en Arabie saoudite entre M. Abbas, chef du Fatah, et le numéro un du Hamas Khaled Mechaal.

A ce propos, Mme Rice s'est également montrée peu optimiste. "Je n'ai rien vu pour l'instant qui suggère que le (futur) gouvernement répondra (...) aux principes" du Quartette pour le Proche-Orient, a-t-elle dit.

Les négociations israélo-palestiniennes sont dans l'impasse depuis près de sept ans. Le dernier plan de paix international, la Feuille de route, est resté lettre morte depuis son lancement à l'été 2003.




Loading