Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 

Cinéma, DVD

Ramdam : une belle comédie pleine d’autodérision

Rédigé par | Mercredi 27 Mai 2020 à 11:00

           

Arte diffusera vendredi 29 mai en prime time une comédie signée du réalisateur Zangro. Ramdam, c’est son nom, aborde avec humour les relations entre la France et sa composante musulmane.



Ramdam : une belle comédie pleine d’autodérision
Amine est un éminent professeur d’Histoire des civilisations à l’Université de Bordeaux. Il est si brillant qu’une université américaine le convoite. Mais avant, il doit régler la vente de la maison familiale. Il se rend donc à Saint-Marsain, village où il a grandi et où habite encore son père Rachid, qui est aussi président du club de rugby local. Là, il apprend par un ami d’enfance que son père est en train de faire main basse sur le local de la mosquée pour en faire une discothèque. Outré, il va s’opposer à son père... jusqu’à devenir imam de la commune.

Le film est porté par son réalisateur depuis plusieurs années et a fait peur à beaucoup de diffuseurs avant d’être accepté par Arte. Le but de Zangro ? Décrisper avec une comédie en abordant le sujet dit « sensible » des relations entre la France et les musulmans mais aussi les délicats sujets de l’intégration et de l’identité. C’est plutôt réussi.

Les enjeux locaux, qui voient les Français musulmans pris en étau entre différentes forces en présence, sont fidèlement traduits. Il en va de même pour les conflits générationnels, justes et émouvants tant ils remuent de blessures. Idem pour les dessous des mosquées et des courants qui les traversent. La place et le pouvoir de l’imam y sont bien représentés ; c’est que Zangro s’est aussi entouré d’un imam, Fouad Saanadi, pour co-écrire le scénario du film.

Certains clichés peuvent agacer au premier abord mais, avec l’autodérision dont le réalisateur d’Islam School Welkoum est passé maître dans l’usage, ils contribuent à faire sauter des verrous tant les sujets abordés nous renvoient à une multitude de situations vécues.

Le film, qui mêle plusieurs histoires dans une histoire, est une comédie mais il flirte aussi avec le drame, en explorant particulièrement les relations familiales qui « raconte un morceau de l’histoire de l’immigration en France ». « Ramdam s’interroge sur la possibilité de construire une grande famille sur un ton humoristique, mais aussi sur le fil de l’émotion. Car pour moi, il n’y a pas de comédie sans drame… », fait part Zangro. L’émotion est bel et bien là, palpable, omniprésente, et elle participe, au même titre que l’humour et l’autodérision, au processus d’humanisation des musulmans.

Film Ramdam sur Arte vendredi 29 mai 2020 à 20h55
A voir aussi sur Arte.tv du 22 mai au 27 juin 2020



Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur