Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Ramda aux assises en octobre

| Mardi 10 Avril 2007



L'algérien Rachid Ramda comparaîtra en octobre devant la cour d'assises de Paris pour son implication présumée dans les attentats sanglants de 1995 dans la capitale.

Le 5 avril, le juge Jean-Louis Bruguière a signé la clôture du supplément d'information judiciaire qui avait été ordonné en décembre 2005 par le président de cour d'assises Alain Verleene, après l'extradition de Grande-Bretagne de Ramda et dans la perspective de sa comparution aux assises de Paris.

Le procès est prévu à partir du 1er octobre 2007 et devrait durer un mois.

Rachid Ramda est soupçonné d'avoir assuré le financement des attentats de Saint-Michel, du Musée d'Orsay et de Maison Blanche qui avaient fait 8 morts et 200 blessés à Paris en 1995, pour le compte du GIA algérien.

Rachid Ramda a déjà été condamné le 29 mars 2006 à dix ans d'emprisonnement par le tribunal correctionnel de Paris, dans le volet délictuel de l'affaire pour lequel il était poursuivi du chef d'"association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste", une peine confirmée en appel le 18 décembre 2006.

A l'audience, il avait clamé son innocence, dénoncé "un procès scandaleux" et demandé à ses avocats de ne pas le défendre, refusant d'être extrait de prison pour participer aux audiences.

Interpellé en Grande-Bretagne où il résidait, le 4 novembre 1995, sur la base de mandats d'arrêts français, Ramda avait été extradé vers la France le 1er décembre 2005 au terme d'une longue bataille de procédure.




Loading