Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Ramadan

Ramadan 2022 : une série de conseils santé illustrés contre la Covid-19

Rédigé par Saphirnews | Mardi 12 Avril 2022 à 13:00

           


Ramadan 2022 : une série de conseils santé illustrés contre la Covid-19
A l’occasion du mois du Ramadan, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), via son bureau régional de la Méditerranée orientale qui regroupe 22 pays, s'évertue à rappeler que la Covid-19 n'est pas totalement terminée. Elle a ainsi fait paraître une série de recommandations à observer pour endiguer la pandémie à travers une série de vignettes numériques (voir diaporama plus bas). Chacune illustrent « l’importance de nous protéger et de protéger nos proches » pendant le mois de jeûne en allant notamment se faire vacciner.

« Soyez un modèle pour votre communauté », lit-on sur une vignette, tandis qu’une autre rappelle que « la charia islamique autorise les injections intramusculaires durant le jeûne car elles n'apportent pas de nutriments et n'atteignent pas l'estomac ». « Le jeûne n’augmente pas le risque d’infection au Covid-19 » mais il est aussi possible de rompre le jeûne en cas de symptômes et en consultation avec le médecin.

Lire aussi : Vaccins Covid-19, halal ou casher ? Les instances musulmanes et juives au front pour rassurer les fidèles

L’organisation internationale recommande aussi, entre autres, à faire les ablutions chez soi, à porter le masque, à se désinfecter les mains, à utiliser un tapis personnel lorsque l’on se rend à la mosquée, à garder ses distances et à éviter de se joindre à la foule en entrant et en sortant du lieu de culte.

Les fidèles sont aussi appelés à faire attention à leur santé pendant le mois de Ramadan en mangeant sainement, en limitant la consommation de produits à forte teneur en sucre et à boire régulièrement de l’eau. Elle a appelé à garder un mode de vie sain et une santé équilibrée qui aide à lutter « contre les virus ». Pour l’OMS, il faut « s’assurer que nos actions soient source de joie et non de tristesse ». Parce que le mois du Ramadan est « période de l’année où le plus petit acte de bonté compte », chaque geste pour lutter contre la Covid-19 compte !