Connectez-vous S'inscrire
Rss
YouTube
Instagram
Google+
Twitter
Facebook
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité







Sur le vif

Racisme : une candidate FN compare Taubira à un singe

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 18 Octobre 2013



Le Front national a annoncé vendredi 18 octobre, la suspension d’Anne-Sophie Leclere, sa candidate aux municipales de 2014 à Rethel (Ardenne) après qu’elle eu comparé Christiane Taubira à un singe.

Dans un reportage d’Envoyé Spécial diffusé la veille sur France 2, la commerçante assume cette comparaison. Ainsi, questionnée sur un photomontage qu’elle a publié sur sa page Facebook et qui montre d’un côté un petit singe et de l’autre la ministre de la Justice, avec les légendes « à 18 mois » et « maintenant », elle répond que « dans cette image, tout est dit ».

« À la limite, je préfère la voir accrochée aux branches dans un arbre qu'au gouvernement. Franchement, c'est une sauvage », lance-t-elle au sujet de la ministre guyanaise en se défendant du caractère « raciste » de cette image. « Un singe ça reste un animal, un noir c'est un être humain. J’ai des amis qui sont Noirs et c’est pas pour ça que je leur dis que c’est des singes », argue-t-elle.

Après la diffusion de ses propos scandaleux, sa candidature aux municipales a été « suspendue » et elle est « convoquée devant les instances disciplinaires du Front National », a indiqué Steeve Briois, le secrétaire général du FN dans un communiqué. « Quand on a déjà désigné 715 têtes de liste, il peut y avoir une erreur de casting », a fait valoir Florian Philippot, le vice-précident du FN.

Mais pour les associations antiracistes, ces propos montrent surtout « le vrai visage du FN ». « Je suis atterré par ce que j'entends, mais pas fondamentalement surpris. Elle a exprimé tout haut ce qu'au Front national ils pensent tout bas », a réagi le président de la Ligue contre le racisme et l'antisémitisme (Licra), Alain Jakubowicz.

« Marine Le Pen essaie de nous faire croire que le Front national n'est pas un parti politique d'extrême droite, mais c'en est une fois de plus la preuve flagrante », a abondé dans son sens Aline Bail-Krémer, une des porte-parole de SOS Racisme. Suspendre cette candidate, « c'est la moindre des choses que peut faire Marine Le Pen alors qu'elle souhaite donner au Front national le visage d'un parti respectueux des valeurs républicaines », a estimé, par ailleurs, Bernadette Hétier, coprésidente du Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (Mrap), qui précise que la comparaison établie par la candidate est « une incitation à la haine raciale qui tombe sous le coup de la loi ».

Cet épisode montre une nouvelle fois que la « stratégie de dédiabolisation » du FN menée par Marine Le Pen est un leurre électoraliste.

Lire aussi :
Brignoles : le FN prend le pouvoir
Le FN n'est pas d’extrême droite pour Marine Le Pen
Le FN change de nom, pas le fond
Présidentielle 2012 : le score historique du FN détonne mais préoccupe
La LICRA dévoile le vrai visage de Jean Marine Le Pen
Le Front national a-t-il changé ?
Une journaliste infiltrée dénonce « l’islamophobie » du FN
PACA : un élu FN dénonce l'islamophobie de son parti et démissionne
Italie : jet de bananes contre une ministre noire




Loading