Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

La LICRA dévoile le vrai visage de Jean Marine Le Pen

Rédigé par La Rédaction | Mardi 17 Avril 2012



Un visage peut en cacher un autre, comme le montre le clip de la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (LICRA), publié le 13 avril dernier. Une actrice interprète le rôle de « notre » Marine nationale en train de se débarbouiller le visage. La caméra zoome sur le miroir et apparaît peu à peu un visage qui ne nous est pas inconnu, qui n’est autre que celui du père Le Pen...

Ce clip a pour objet non seulement de mettre en garde les électeurs tentés de se laisser séduire par les charmes ravageurs du discours du Front national (FN), mais aussi de les inciter au vote. « Nous soulignons que si le parti est aujourd’hui incarné par une jeune femme d’apparence moderne et "normale", le FN reste le même, avec son ADN xénophobe, raciste et antisémite », indique Alain Jakubowicz, président de la LICRA, en réponse aux questions du Nouvel Observateur

Le scénario cauchemardesque de 2002 a-t-il vraiment marqué tous les esprits ? C’est une des raisons qui a poussé la LICRA à choisir un slogan de fin explicite : « Ne pas voter, c’est laisser d’autres décider pour vous. » En 2002, le FN, alors représenté par Jean-Marie Le Pen, avait en effet été propulsé au second tour avec 17,29 % des voix. Un score inattendu lié, en partie à un fort taux d’abstentionnisme.

Le clip de la LICRA veut réveiller les esprits. Parviendra-t-il à faire déchanter tous ceux qui se seraient laissés harponner par Marine Le Pen ? Le slogan de la fin l’indique à bon escient : « Seule la façade à changer, Le Pen reste Le Pen. »






Loading












Recevez le meilleur de l'actu