Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Racisme : Kiabi s'excuse et retire les déguisements « zoulous »

Rédigé par | Mardi 18 Février 2014



« La préhistoire est une époque lointaine, mais si vous aimez l'ambiance décalée, ce déguisement zoulou est fait pour vous ! » Une polémique autour du déguisement « zoulou », proposé à la vente dans une version homme et femme par la marque Kiabi, a subitement éclaté en cette semaine du 17 février. En cause, le descriptif du déguisement, très mal pris par des associations antiracistes, d'autant que les mannequins choisis pour porter l'habit spécial carnaval seraient probablement des Blancs... peints en noir.

« Kiabi est sincèrement désolé que ce déguisement puisse heurter la sensibilité de la communauté africaine car ce n’est bien évidemment pas l’objectif. Nous avons conscience de la maladresse réalisée dans la présentation du produit, évoquant la préhistoire. Le commentaire de présentation du produit est en cours de modification car il est effectivement maladroit et inapproprié », a fait savoir la marque, mardi 18 février, auprès d’Outre-Mer 1ère.

Après un petit tour sur le site, Saphirnews a constaté, en fin d'après-midi, que l’article n’est plus disponible. « Cet article rencontre un fort succès. Il est désormais épuisé », lisait-on en cliquant sur le produit. Kiabi aurait-elle réussi à vendre tout son stock ce jour ou a-t-elle été forcée de retirer les déguisements ? Kiabi France a répondu à nos sollicitations et nous a fait savoir que les produits ont effectivement été retirés du site. La marque « s'excuse platement » pour son « erreur » et sa « maladresse », déclare le service communication de la marque à petits prix.

La polémique est désormais close pour Kiabi. Cette affaire n'est pas sans rappeler la controverse suscitée par la vente de bijoux « style esclave » lancée par Mango. Un appel à boycott avait été lancé contre la marque de vêtements, forçant celle-ci à retirer son produit de ses magasins.

Mise à jour à 19h : Voici le message posté sur les réseaux sociaux auquel nous avons reçu copie :
« Bonsoir, Nous présentons de nouveau nos plus sincères excuses aux personnes que nous avons pu heurter avec la mise en ligne d’un déguisement zoulou. C’est effectivement une erreur et une maladresse de notre part. Nous avions décidé de retirer immédiatement ce produit de la vente. C'est effectif. Nous renouvelons toutes nos excuses aux personnes qui ont pu être choquées. »

Lire aussi :
Bijoux « style esclave » : des appels au boycott de Mango


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur


Loading