Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Rabat récuse tout lien entre les attentats d'Alger et Casablanca

| Jeudi 12 Avril 2007



Les attentats à la bombe perpétrés au Maroc et en Algérie au cours des deux derniers jours étaient l'oeuvre de différents groupes terroristes qui n'agissaient pas de façon coordonnée, a déclaré mercredi soir le ministre marocain de l'Intérieur.

Trois kamikazes présumés se sont fait sauter mardi lors d'une descente de police dans une maison située dans les faubourgs de Casablanca, et la police a abattu un quatrième suspect.

Mercredi, l'Organisation Al Qaïda au Maghreb islamique a revendiqué les explosions de Casablanca ainsi que deux attentats à la bombe qui ont fait 30 morts à Alger.

"Ce qui s'est produit hier (à Casablanca) n'avait rien à voir avec les actes terroristes qu'ont connu les pays voisins", a déclaré à des journalistes, à Casablanca, le ministre marocain de l'Intérieur Chakib Benmoussa.

"Le groupe (marocain) (...) n'a aucun lien direct avec des réseaux terroristes internationaux."

Selon Chakib Benmoussa, les suspects de Casablanca avaient utilisé des moyens primitifs pour se faire exploser, signe que leur geste s'apparente à un "acte terroriste désespéré".




Loading