Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Pape François : des martyrs canonisés pour leur refus de l’islam

Rédigé par La Rédaction | Lundi 13 Mai 2013



Le pape François a canonisé les premiers saints de son pontificat dimanche 12 mai. Il a conféré la sainteté à Antonio Primaldo et ses 800 compagnons italiens décapités par les Ottomans en 1480, à Otrante (sud-est de l'Italie), pour avoir refusé de se convertir à l'islam.

Cette canonisation avait été décidée par son prédécesseur Benoît XVI.

« Pendant que nous vénérons les martyrs d'Otrante, demandons à Dieu qu'il soutienne les nombreux chrétiens qui souffrent encore de violences et leur donne le courage de la fidélité et de répondre au mal par le bien », a déclaré le pape François, faisant allusion aux persécutions de chrétiens dans le monde.

Depuis son élection en mars, le pape François a jusque là fait bonne impression auprès du monde musulman. Si le souverain pontife n’a pas fait référence à des pays en particulier, son geste, qui pourrait être interprété par de nombreux musulmans comme une manière de lier l'islam à la violence, pourrait susciter une polémique.

C'est cet amalgame fait lors d'un discours à Ratisbonne, en 2006, qui a valu au pape Benoît XVI de vives critiques de la part du monde musulman.

Lire aussi :
Le pape François appuie le dialogue avec l'islam
Le message du grand mufti de Bosnie au pape François
Lutter contre la pauvreté, édifier la paix et construire des ponts
Vatican : les institutions musulmanes renouvellent leur appel au dialogue
Mustapha Cherif : « De la relation islamo-chrétienne, dépend l’avenir du monde »
Benoît XVI et les musulmans : huit ans de relations contrastées