Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Ouganda : une centaine d’enfants et de femmes libérés d’une mosquée

Rédigé par Lina Farelli | Lundi 30 Avril 2018



Ouganda : une centaine d’enfants et de femmes libérés d’une mosquée
Un raid mené par la police ougandaise dans la mosquée Usafi à Kisenyi, près de la capitale Kampala, dans la soirée du vendredi 27 avril a mené à la libération de 94 enfants et 18 femmes retenus dans l’enceinte du lieu de culte.

Les circonstances et les motifs de leur séquestration ne sont pas encore connus, mais le général Jeje Odongo, ministre des Affaires étrangères, a affirmé qu’une enquête sera ouverte pour découvrir comment ces otages étaient arrivés dans la mosquée, aujourd'hui fermée.

Selon le directeur de la police antiterroriste locale, Abas Byakagaba, les agents suivaient un suspect clé du meurtre de Susan Magara, une Ougandaise kidnappée puis abattue au mois de février. Le suspect aurait décidé de fuir jusqu'à la mosquée lorsqu'il avait pris conscience de la présence d'agents qui le suivaient. A l'issue du raid, 36 suspects ont été arrêtés et deux autres tués.

Selon la police locale, la mosquée aurait été utilisée pour faciliter l’enlèvement de ces femmes et enfants. Pour Abas Byakagaba, « les forces de sécurité déplorent le fait qu’un lieu de culte puisse être utilisé sous le couvert de la sacralité et de la liberté de culte pour planifier et exécuter des crimes ».