Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Obama lance un appel aux femmes, Hillary à ses côtés

| Jeudi 10 Juillet 2008



Le candidat démocrate à la Maison-Blanche Barack Obama, accompagné de son ancienne rivale Hillary Clinton, a lancé jeudi à New York un appel à l'électorat féminin, dont le soutien pourrait s'avérer crucial lors du duel qui l'opposera en novembre au républicain John McCain.

Le sénateur de l'Illinois (nord) a salué Mme Clinton pour «avoir brisé des barrières» lors de la bataille de l'investiture, rendu hommage à sa mère, aujourd'hui décédée, qui l'a élevé seule, et admis se sentir coupable de laisser sa femme Michelle élever ses deux enfants.

«Nous travaillons ensemble, et toutes les femmes dans cette salle travaillent ensemble, il n'est pas possible que nous perdions en novembre», a clamé M. Obama lors d'un meeting baptisé «Les femmes avec Obama» et destiné à lever des fonds de campagne.

«Hillary et moi avons peut être commencé sur des chemins séparés au cours de cette campagne, mais ensemble, nous avons partagé l'expérience de briser des barrières restées érigées depuis la naissance de cette nation», a-t-il dit lors de ce meeting qui a réuni 2.300 personnes dans un hôtel new-yorkais.

Le sénateur a insisté sur les questions qui préoccupent particulièrement l'électorat féminin, accusant notamment John McCain de vouloir interdire l'avortement et insistant sur le problème des inégalités salariales.

«J'ai vu ma femme, Michelle, le pilier de la famille Obama, jongler entre son travail et son rôle de parent avec plus de talent et de grâce que n'importe qui», a dit Barack Obama.

«Mais j'ai aussi vu combien cela la tiraille parfois, comment parfois elle s'inquiète pour son travail quand elle est avec les filles, et s'inquiète pour les filles quand elle est à son travail», a-t-il ajouté.

«C'est quelque chose que j'entends tout le temps de la bouche des parents qui travaillent - en particulier des femmes qui travaillent», a-t-il insisté. De nombreux partisans de Mme Clinton, en particulier des femmes actives de la classe moyenne qui l'ont soutenue avec ferveur lors de la longue bataille des primaires, ont encore du mal à accepter la défaite de leur favorite.

Mais l'ex-Première dame, toujours citée par des experts comme une possible candidate à la vice-présidence, les a appelés à s'unir pour s'assurer que les problèmes qui leur tiennent à coeur soient résolus.

«Je pense que notre rude bataille pour les primaires a été bénéfique pour le parti démocrate», a dit Mme Clinton.

«Barack et moi avons apporté plus d'électeurs que quiconque et nous devons avancer sur cette base et faire venir encore plus de monde au parti démocrate (...) donc je demande votre aide», a-t-elle ajouté.





Loading