Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Sur le vif

Nike s'associe aux Raptors de Toronto pour un hijab avec les couleurs de l’équipe

Rédigé par Lina Farelli | Lundi 16 Septembre 2019 à 10:24



Les Raptors de Toronto, l’unique équipe de basketball à faire partie de la NBA en étant située en dehors des États-Unis, s'est associée à leur équipementier Nike pour la commercialisation de voiles (hijab) portant le logo de l’équipe. La société mère de Raptors, Maple Leaf Ports and Entertainment, a dévoilé, vendredi 13 septembre, les premiers modèles de voile sportif à l’effigie de l’équipe.

« Inspiré par ceux qui ont le courage de changer le jeu », pouvait-on lire sur la vidéo de présentation du hijab publiée sur la page Twitter des Raptors, qui devient la première équipe de la NBA à avoir un hijab à ses couleurs. Celle-ci a remporté son premier titre NBA en juin dernier.

« Il est question pour les femmes musulmanes de ne pas avoir à renoncer à leur identité, ou ressentir la nécessité de sacrifier une partie de leur identité pour jouer le sport qu’elles veulent », explique-t-on.

Jerry Ferguson, directeur marketing des Raptors, a déclaré que ce hijab a été inspiré « par un groupe de jeunes femmes musulmanes appelées Hijabi Ballers. Ce groupe de filles joue au basketball régulièrement dans notre centre communautaire ». Il a aussi ajouté que le but de ce hijab consiste à « rendre l’équipe plus inclusive et plus acceptable pour tous » et à « supprimer toutes les barrières » afin de rendre le basketball « plus accessible ».

De leur côté, les Hijabi Ballers dont le but est de célébrer la pratique du sport parmi les musulmanes dans le Grand Toronto, se sont dit honorées par cette collaboration entre Nike et Raptors.

« Nous sommes ravies et honorées de collaborer avec les champions de la NBA 2019 pour présenter notre mission – célébrer et multiplier les opportunités pour les filles et les femmes musulmanes dans le sport », a déclaré le groupe de sportives sur Instagram. « Nous ne pourrions être plus fières de nos athlètes et de leur contribution à la transformation de la culture du sport en ville », ont-elles conclu.

Lire aussi :
Le hijab autorisé dans les combats de boxe amateurs et olympiques

Et aussi :
Laïcité : un guide pour une bonne gestion du fait religieux dans le champ du sport diffusé