Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Nice : Marouane Bouloudhnine, ex-UMP, assigne en justice Christian Estrosi

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 8 Juin 2012



Marouane Bouloudhnine a décidé de porter plainte, jeudi 7 juin, contre Christian Estrosi. Le chirurgien orthopédiste et conseiller municipal de Nice attaque en justice le député-maire de Nice pour excès de pouvoir.

L'élu, également également président et cofondateur de Mosaïc, la Fédération laïque des citoyens de sensibilité musulmane, lui reproche « un fonctionnement autocratique » et des « dépenses d’argent public inappropriées ». « La dérive autocratique à laquelle nous assistons actuellement à Nice me choque profondément. Elle va à l’encontre de toutes les règles démocratiques et dessert nos contribuables. Je ne peux plus laisser faire», déclare-t-il dans un communiqué.

De plus, M. Bouloudhnine rappelle avoir appris en avril dernier qu’il ne faisait plus partie de la liste majoritaire du conseil municipal en lisant un journal local. Pour l’élu, sa remarque en conseil municipal pour déplorer le manque récurrent de concertation et d’information des élus dans les dossiers gérés par la ville et son vote contre l’une des décisions proposées seraient à l’origine de son éviction. Depuis le 1er juin, il explique, par ailleurs, n’avoir plus accès à son bureau à la mairie et se retrouve sans secrétaire et délégation.

« On veut me faire payer le fait d’avoir osé braver un système qui fonctionne d’abord au bénéfice de lui-même, sans grand égard ni pour le bien public ni pour l’argent public », explique-t-il.

Ce système, M. Bouloudhnine l’aura accepté longtemps. En effet, le chirurgien a été élu en 2008 sous la liste de Christian Estrosi. A l’époque, il est encarté à l’UMP qu’il ne quitte qu’en mars 2011 « au vu de ses dérives divisant les Français ». Aujourd’hui, il se présente aux élections législatives dans la 3e circonscription de Nice avec le soutien du Modem. « Le centre est souvent le point d’équilibre pour un pays. C’est ce dont nous avons besoin aujourd’hui », souligne-t-il.

Lire aussi :
Nice : Christian Estrosi veut un poste de police, pas une mosquée
Scouts musulmans vs Mosaïc : la justice a tranché
La Fédération Mosaïc assigne les Scouts Musulmans de France en justice
La Fédération laïque des citoyens de sensibilité musulmane est officiellement lancée
Premier colloque de Mosaïc : 3 questions à Marouane Bouloudhnine
Nice : un mariage silencieux pour protester contre la charte des mariages