Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Montpellier : après l'agression de deux femmes, l'hypothèse islamophobe exploitée

Rédigé par Lina Farelli | Mercredi 13 Avril 2022 à 08:00

           


Montpellier : après l'agression de deux femmes, l'hypothèse islamophobe exploitée
Un homme s'en est violemment pris, mardi 12 avril, à deux femmes alors qu'elles se promenaient sur les berges du Lez, à Montpellier. Il aurait tenté d'en étrangler une avant d’attraper son téléphone et de le jeter à terre.

Les motifs de l'attaque sont encore flous mais l'hypothèse d'un acte islamophobe est largement partagée sur les réseaux sociaux, où une vidéo supposée de l'agression, très courte et que nous choisissons de ne pas diffuser par manque d'éléments de contextualisation à ce stade, fait le tour. On y voit notamment une femme portant le voile tenter d'aider son amie en train d'être agressée.

Aucune plainte n'a été déposée pour le moment selon Midi Libre mais une enquête a été ouverte afin d'identifier l'auteur des faits.* La préfecture de l’Hérault, a fermement condamné une « altercation inadmissible » qui « donnera lieu aux suites judiciaires qui s’imposent », rappelant que « le respect de l’autre est la pierre angulaire de notre société démocratique ».

Cette attaque intervient dans un contexte politique tendu, durant l'entre-deux tours de la présidentielle. Les résultats du premier tour mettent en évidence une montée de l'extrême droite en France, rassemblant 30 % des voix répartis entre Marine Le Pen et Éric Zemmour.

*Mise à jour jeudi 14 avril : Les deux jeunes femmes, mineures, ont déposé plainte. En revanche, les versions se contredisent. Tandis que les plaignantes dénoncent une attaque raciste, l'auteur présumé des faits, placé en garde à vue après s'être rendu de lui-même au commissariat, évoque une agression homophobe, déclarant avoir été traité de « PD ». Néanmoins, selon Actu, il est connu des services de police pour se livrer à des menaces et des violences récurrentes dans son quartier.

Lire aussi :
Actes antireligieux : un grave phénomène passé au crible, ce qu'il faut retenir du rapport parlementaire
Les mots piégés du débat républicain : à l’assaut du mot « islamophobie »
Vers la création d’une organisation de lutte contre l’islamophobie avec le FORIF ?