Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Mohamed Merah n’a pas pu faire de prison en Afghanistan

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 22 Mars 2012



Le gouverneur de la province afghane de Kandahar a démenti, mercredi 21 mars, les propos du directeur des prisons qui avait déclaré que le suspect des tueries de Toulouse et Montauban avait été arrêté en 2007 en Afghanistan après avoir posé des bombes.

S'appuyant sur des documents pénitentiaires, Ghulam Faruq, directeur des prisons de Kandahar, avait affirmé que Mohamed Merah avait été condamné à trois ans de prison mais il se serait évadé quelques mois plus tard lors d’une intervention commando menée en juin 2008 par des Talibans et qui avait abouti à l’évasion d’un millier de détenus.

Un haut responsable des services de renseignement de Kandahar avait également confirmé ces informations mais elles ont été démenties peu après par le bureau du gouverneur de Kandahar, qui juge « sans fondement » cette version des faits.

« Les forces de sécurité de Kandahar n'ont jamais détenu un citoyen français qui répond au nom de Mohamed Merah », a déclaré Ahmad Jawed Faisal, porte-parole du gouverneur.

L'avocat français de Merah, Christian Etelin, a déclaré que son client avait été emprisonné en France de décembre 2007 à septembre 2009 après une condamnation pour vol avec violences et avait été incarcéré à Seysses et à Saint-Sulpice. Il ne pouvait donc pas se trouver à la prison de Kandahar pendant ce laps de temps.

Lire aussi :
Toulouse : les musulmans pris en otage par Mohamed Merah, la campagne électorale vire au tout-sécuritaire
Toulouse : le suspect se réclame de l'islam, les musulmans offensés
Toulouse-Gaza : le parallèle qui fait bondir Israël
Fusillade de Toulouse : les associations anti-racistes réagissent
Tuerie de Toulouse : juifs et musulmans dans une marche commune dimanche

Fusillade de Toulouse : condamnations unanimes des responsables religieux, l'antiterrorisme saisi