Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Mantes-la-Ville : les musulmans inquiets pour leur projet de mosquée

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 4 Avril 2014



Le réveil est difficile pour les musulmans de Mantes-la-Ville, dans les Yvelines, après l’élection dimanche 30 mars du maire du Front national, Cyril Nauth. Les positions du parti d’extrême droite sur l'islam inquiètent la communauté musulmane de la seule ville d’Ile-de-France où le FN l'a remporté.

« Avec la démolition prévue de l’actuelle salle de prière et le projet de future salle rendu incertain par l’élection du Front national, la communauté musulmane de Mantes Sud pourrait se retrouver sans aucun lieu de culte dès le mois de mai prochain », craint l’Association des musulmans de Mantes Sud (AMMS) dans un communiqué daté du 2 avril.

En réponse à l’aménagement de l’actuelle salle de prière en parking, le projet d’acquisition d’un nouveau lieu avait déjà démarré avec la municipalité socialiste sortante. Mais les responsables de l’association musulmane ont peur, à présent, « que les tracts distribués lors de la campagne électorale du Front national, maintenant à la tête de notre ville, révèlent de futurs obstacles ». « Il est vital que nous puissions, le plus tôt possible, réunir les fonds nécessaires afin que rien ni personne ne puissent entraver le projet que nous portons depuis tant d’années : celui d’offrir aux musulmanes et aux musulmans de Mantes Sud un lieu de culte décent », conclut l’AMMS, qui relance son appel de dons en ces circonstances bien particulières.

200 000 € ont déjà été réunis pour ce projet de mosquée, dont le coût total est estimé à 650 000 €.

Lire aussi :
Mantes-la-Ville : voitures brûlées après la victoire du FN
Les villes dirigées par l’extrême droite, victoire symbole du FN à Marseille