Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Lyon : Le Ramadan, « au même rang que Noël, Pâques et le nouvel an chinois »

Rédigé par La Rédaction | Lundi 6 Août 2012



El Watan, le quotidien algérien de référence, a fait le déplacement à Lyon pour étudier comment les musulmans de France vivent le Ramadan. La rencontre avec les musulmans de Lyon fut, pour le journal, une grande découverte en cette période de Ramadan. Il en résulte un reportage prônant le constat d’une réelle intégration dans la troisième ville de France, où chacun est libre de pratiquer ou pas sa religion.

Une importante communauté de confession musulmane de toutes nationalités se trouve parmi les 479 800 habitants de Lyon, selon un recensement effectué en 2009. Les musulmans lyonnais ont à leur disposition la Grande Mosquée du 8e arrondissement et de multiples autres mosquées et salles de prière.

La place Gabriel Péri plus connue sous le nom de place du Pont, dans le quartier de la Guillotière, est destinée au marché « à la Ramadan » : on vient de partout pour y faire ses emplettes auprès des commerçants proposant des produits spécial Ramadan. De plus, la municipalité permet, contre la modique somme de 1,50 euro, à des revendeurs occasionnels d’obtenir une patente pour s’adonner à une activité commerciale faisant le bonheur des jeûneurs, et dans le souci d’offrir un surplus de confort à la communauté musulmane de Lyon. Les grands distributeurs, tels que Carrefour, Auchan et Leclerc courent également derrière ces jeûneurs en consacrant des gondoles entières aux produits dits ethniques, comme ce qu’il font pendant les fêtes de Noël, Pâques et du nouvel an chinois.

Par ailleurs, il a été également constaté que les immigrés ont pu trouver à Lyon, l’épanouissement, à tel point que les petits-fils des premiers Algériens venus à Lyon se sentent «Lyonnais à part entière». Ils n’hésitent plus à postuler à des postes dans la police, les Douanes ou les pompiers. Beaucoup ont des diplômes universitaires, et se sont intégrés dans le tissu social et professionnel sans coup férir.

Lyon est, selon quelques témoignages, une ville où il fait bon vivre pour les musulmans et toutes les autres communautés. Si bien qu’en 2009 la ville est arrivée à la 1ère place du palmarès des villes offrant la meilleure qualité de soins en France.