Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Lula juge «xénophobe» la nouvelle loi sur l'immigration

| Mardi 24 Juin 2008



Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a vivement critiqué mardi les mesures adoptées le 18 juin par le Parlement européen pour combattre l'immigration illégale, y voyant «le vent froid de la xénophobie».

Lula a dénoncé dans un discours prononcé mardi à Sao Paulo les «préjugés» des Européens selon lesquels accepter l'arrivée de nouveaux immigrants revient à perdre des emplois.

«Le vent froid de la xénophobie souffle une fois de plus sur la société», a déclaré le dirigeant brésilien. Selon lui, plutôt que de limiter l'immigration, les Européens devraient favoriser le développement des nations les plus pauvres.

«Ce n'est pas en empêchant les peuples d'entrer que les Européens résoudront leurs problèmes», a-t-il estimé.

«La xénophobie n'est pas la bonne réponse aux nouveaux défis que doit affronter la société. Aujourd'hui comme hier, le chômage, la faim et l'instabilité financière exigent une plus grande collaboration entre les pays et une plus grande solidarité entre les peuples», a encore affirmé Lula.

Le président brésilien a conclu son discours en citant l'article 13 de la Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948, selon lequel «toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l'intérieur d'un Etat».

Très critiquée en Amérique latine, la nouvelle loi européenne sur l'immigration prévoit une détention maximale de 18 mois avant l'expulsion, ainsi qu'une interdiction de territoire de cinq ans.





Loading