Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Liban: la Ligue arabe adopte un plan

| Lundi 7 Janvier 2008



Dimanche, les ministres des Affaires étrangères arabes réunis au Caire ont approuvé un plan de règlement de la crise libanaise.

La majorité pro-occidentale du Premier ministre Fouad Siniora et l'opposition pro-syrienne emmenée par le Hezbollah se sont mises d'accord sur le choix d'un candidat de consensus en la personne du chef de l'armée, le général Michel Souleïmane, mais l'opposition veut avoir un droit de veto dans la future équipe dirigeante.

Le plan de la Ligue arabe au Caire entérine le choix de Souleïmane à la tête de l'Etat, préconisant son élection immédiate par les députés, et lui reconnaît un rôle d'arbitre suprême entre les factions.

Il prévoit en effet la formation rapide d'un gouvernement d'union nationale dont la composition sera telle qu'aucune partie ne pourra imposer ou bloquer une décision. En cas de désaccord "le président de la République aura le dernier mot".

Saad Hariri, chef de la majorité parlementaire libanaise, s'est félicité que le plan arabe fournisse "une nouvelle chance pour élire un président consensuel" et comble le vide à la tête de l'Etat.

Le Liban est privé de chef de l'Etat depuis l'expiration du mandat du pro-syrien Emile Lahoud, le 23 novembre, et la réunion des députés pour élire un nouveau président a été reportée onze fois depuis le 25 septembre, une nouvelle échéance étant maintenant fixée au 12 janvier.





Loading