Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Les soldats britanniques se retirent

| Lundi 3 Septembre 2007



Lundi, les soldats britanniques se sont retirés de Bassorah, remettant le contrôle de la plus grande ville du sud de l'Irak aux commandants irakiens.

Un contingent de 500 militaires britanniques a achevé avant l'aube son retrait du palais qui lui servait de quartier général à Bassorah, a indiqué à l'AFP le général Mohan Fahed, commandant des opérations militaires.

Installés dans cette ville majoritairement chiite depuis mars 2003, ces soldats se sont repliés vers une base aérienne fortifiée, à 25 km de Bassorah où ils ont rejoint 5.000 de leurs compatriotes qui assurent l'entraînement des forces irakiennes.

le commandant Mike Shearer, porte-parole militaire britannique à Bassorah, a refusé de confirmer à l'AFP que les unités étaient arrivées à leur destination, mais assuré qu'"un communiqué officiel sera publié dès la fin de l'opération".

"Les troupes britanniques ont commencé leur retrait du Palais de Bassorah à 23H00 (19H00 GMT) hier soir", a déclaré le général Mohan Fahed. "L'armée irakienne a pris le contrôle de cette zone qui est désormais interdite".

"Personne ne peut s'approcher sauf les personnes autorisées jusqu'à ce que le Premier ministre (Nouri al-Maliki) décide ce qu'il adviendra du palais", a-t-il ajouté.

L'élégant palais occupé par les Britanniques avait été construit par l'ancien président Saddam Hussein sur les rives du Chatt el-Arab, le bras d'eau qui marque la frontière entre l'Iran et l'Irak.




Loading