Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Les pays arabes veulent une reconnaissance mutuelle de leurs certificats halal

Rédigé par Lina Farelli | Mardi 19 Février 2019



Les pays arabes veulent une reconnaissance mutuelle de leurs certificats halal
En marge de la 4e plateforme mondiale de l’industrie halal organisée par l’Autorité des Émirats pour la normalisation et la métrologie (ESMA), les Émirats Arabes Unis ont annoncé, lundi 18 février, la création d’un cadre unifié pour la reconnaissance mutuelle par tous les pays arabes des certificats de produits et services halal.

« La plateforme mondiale de l’industrie halal, organisée conjointement avec Gulfood Dubaï, est considérée comme le point de rencontre des acteurs mondiaux les plus éminents de l’industrie halal. Elle représente également une grande occasion d’échanger des idées et des visions de croissance, car il y a plus de 1,6 milliard de musulmans dans le monde qui consomment les produits alimentaires halal », s’est exprimé Abdulla Al Maeeni, directeur général de l’ESMA, dans un communiqué.

Cette initiative vise à améliorer la compétitivité des aliments certifiés halal sur les marchés internationaux, alors que le marché de l'alimentation halal à l'échelle mondiale devrait passer d'une estimation de 2 500 milliards de dollars aujourd'hui à 3 000 milliards de dollars en 2023, selon une étude menée par le Centre de développement de l’économie islamique de Dubaï.

Selon Abdulla Al Maeeni, les Emirats Arabes Unis ne cessent de mobiliser leurs efforts pour un meilleur épanouissement du marché halal. C’est en ce sens que les EAU ont créé le Centre de développement de l’économie islamique de Dubaï, le Forum international sur la certification halal réunissant 32 pays et l’initiative « Dubaï, capitale de l’économie islamique », lancée depuis 2013.