Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 

 


Points de vue

Les mots piégés du débat républicain : à l’assaut du mot « démocratie »

Rédigé par Pierre Henry | Mercredi 27 Avril 2022 à 10:55

           

Les mots qui fâchent, les mots du vocabulaire politique, souvent mal connus, employés de manière inappropriée, instrumentalisés sont nombreux. Ils se répètent et se buzzent en réseaux, confortant postures et partis pris. Ils font débat et nous divisent. Ce sont les mots piégés du débat républicain. Ces mots, nous allons les déminer, les expliquer ou simplement vous permettre de mieux les connaître. Le mot du jour ici décrypté : la démocratie.



Les mots piégés du débat républicain : à l’assaut du mot « démocratie »
Dans les cortèges anti-vaccin, dans les manifestations, on a pu voir des pancartes du genre « Pour une vraie démocratie » ou « Démocratie en danger ». Mais alors, qu'est-ce qu'une vraie démocratie ?

Le mot démocratie nous vient du grec demokratia signifiant gouvernement populaire. Ce mot grec est lui-même un dérivé de deux termes, demos, « le peuple », et kratein, « être puissant, être le maître ». Le suffixe -cratie, on le retrouve pour nommer d'autres régimes politiques et marquer la notion de pouvoir. Dans une aristocratie, c'est une petite partie de la population qui est puissante, les aristos, comme en France avant la Révolution. En autocratie, un seul homme détient la puissance. En théocratie, c'est la religion qui dirige, comme en Iran, où les lois sont régies par des préceptes de l'islam. En démocratie, en revanche, c'est le peuple qui est puissant, car il est au-dessus de tout. Il est le souverain.

Peuple souverain, oui, mais qui délègue son pouvoir à des représentants élus ? Qui doivent lui rendre compte ? C'est la démocratie représentative. Dans d'autres pays, le peuple est plus souvent consulté, comme au temps de l'Antiquité grecque. La Suisse, par exemple, a souvent recours à divers référendums. Notons également que toutes les démocraties ne se ressemblent pas. Toutes les Républiques ne sont pas forcément démocratiques, contrairement à ce que l'appellation de la Chine ou de la Corée du Nord pourrait faire penser par exemple.

En démocratie, on est libre de choisir ses opinions politiques. Libre de critiquer, de marquer son désaccord avec les dirigeants en place. Libre de s'exprimer sans subir de représailles. Libre de voter pour qui l'on souhaite grâce à une offre politique variée. Toutes ces libertés sont garanties par l’État de droit et une séparation des trois pouvoirs. Les élus font la loi (c'est le législatif), le gouvernement les applique (c'est l'exécutif) et la justice les fait respecter (c'est le judiciaire).

Au fond, une vraie démocratie, c'est lorsque les différents pouvoirs sont séparés, que l'indépendance de la justice est garantie et que les citoyens participent aux décisions nationales par leur vote. Une démocratie, c'est aussi un État qui a fait le choix d'un certain type d'existence collective, celui d'une société qui pose le principe d'égalité de tous devant la loi et garantit le respect des libertés. A ce titre, et malgré les critiques, on peut l'affirmer, la France est bel et bien une vraie démocratie.

Après être revenu sur l'origine du mot « démocratie » et sa balade dans l'actualité, un spécialiste nous aide à y voir encore plus clair. [Ici Juliette Méadel]urlblankhttps://www.saphirnews.com/Juliette-Meadel-Face-a-la-defiance-a-l-egard-du-systeme-democratique-elever-le-niveau-du-debat-public_a28821.html

*****
Pierre Henry est le président de l’association France Fraternités, à l’initiative de la série « Les mots piégés du débat républicain », disponible également en podcast sur Beur FM.

Lire aussi :
Les mots piégés du débat républicain : à l’assaut du mot « islamisme »
Les mots piégés du débat républicain : à l’assaut du mot « obscurantisme »
Les mots piégés du débat républicain : à l’assaut du mot « radicalisation »
Les mots piégés du débat républicain : à l’assaut du mot « souverainisme »
Les mots piégés du débat républicain : à l’assaut du mot « populisme »
Les mots piégés du débat républicain : à l’assaut du mot « woke »
Les mots piégés du débat républicain : à l’assaut du mot « créolisation »
Les mots piégés du débat républicain : à l’assaut du mot « islamophobie »
Les mots piégés du débat républicain : à l’assaut du mot « antisémtisme »
Les mots piégés du débat républicain : à l’assaut du mot « racisme »
Les mots piégés du débat républicain : à l’assaut du mot « séparatisme »
Les mots piégés du débat républicain : à l’assaut du mot « laïcité »
Les mots piégés du débat républicain : à l’assaut du mot « discrimination »
Les mots piégés du débat républicain : à l’assaut du mot « universalisme »