Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Les catholiques moins nombreux en France, selon l'IFOP

Rédigé par La Rédaction | Mardi 29 Décembre 2009



Deux Français sur trois (64 %) se reconnaissent comme catholiques mais seuls 4,5 % d’entre eux vont à la messe dominicale, selon une enquête IFOP sur le catholicisme en France en 2009, réalisée pour le quotidien La Croix et publiée mardi 29 décembre.

Le nombre de catholiques ne cesse de décliner depuis les années 1970 au profit des « sans religion ». En 1972, 87 % des Français se disaient catholiques contre 64 % aujourd'hui ; 21% s'affirmaient sans religion contre 28 %. À l’instar de la récente étude de l’IFOP concernant l’évolution de l’islam de France ces vingt dernières années, l’enquête dresse un portrait des catholiques.

Être catholique aujourd’hui ne pose pas de problème pour 63 % d’entre eux, qu’ils soient pratiquants ou non. Nombre de pratiquants estiment que l’Église doit modifier ses positions en fonction des changements intervenus dans la société. C’est le cas de 75 % d’entre eux sur la contraception, 69 % sur le remariage des divorcés, 68 % sur l’avortement et 49 % sur l’homosexualité.

Ces derniers votent plus à droite (38,9 % pour l’UMP) que l’ensemble des catholiques (28,2 %) et des Français (25,1 %). Cependant, la cote de popularité de Nicolas Sarkozy a fortement reculé ces derniers mois auprès des catholiques pratiquants. 74 % d’entre eux le soutenaient au début de son mandat présidentiel en 2007 pour atteindre 61 % de février à août 2009 et 52 % aujourd’hui.

Pour en savoir plus, télécharger l'étude ci-dessous.


Lire aussi :
Les comportements des musulmans de France passés au crible
Décryptage : l’islam en France et en chiffres – 1989-2009

catholicisme_ifop_2.ppt catholicisme_ifop.ppt  (1.67 Mo)




Loading