Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Les Etats-Unis impopulaires dans les pays musulmans

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 19 Mai 2011



Deux ans après son discours du Caire au monde arabo-musulman, Barack Obama compte redorer son image, jeudi 19 mai, en prononçant un nouveau discours sur le printemps arabe. Ce discours, prévu de longue date, intervient à l’heure où une enquête du Pew Research Center, un think-tank américain, montre que les révoltes du monde arabe n'ont rien changé à l'image des États-Unis et à celle de son président.

La population des pays arabo-musulmans estime en effet que soit le soutien a été trop timide, soit il n'a pas mis un terme à la coopération avec des gouvernements décriés comme avec la Jordanie par exemple, fidèle allié des États-Unis, où le pourcentage d'opinions favorables n'est plus de que de 13 % contre 21 % en 2010.

La baisse est aussi bien marquée en Turquie où la cote de popularité de Barack Obama passe de 17 % en 2010 à 10 % en 2011. Seule l’Indonésie, le pays natal du président, garde une image positive des États-Unis avec 54 % d’opinions favorables.

Au Pakistan où la présence militaire américaine est sensible, le pourcentage d'opinions favorables s'effondre encore un peu plus de 17 à 11 % alors même que l'enquête a été menée avant la mort d'Oussama Ben Laden. Peu importe pour le président américain, la mort du chef d’Al-Qaïda a permis à sa popularité de nettement rebondir parmi ses concitoyens.

Lire aussi :
Ben Laden : la fin d'une époque
Après Ben Laden, quelles relations entre les Etats-Unis et le Pakistan ?
La mort de Ben Laden soulage les musulmans
Rashad Hussain, le nouveau médiateur américain auprès des musulmans
« Ramadan Karim », souhaite Obama au milliard de musulmans dans le monde
Obama plébiscité des musulmans et des juifs
Le Caire : le discours d'Obama au monde musulman




Loading